Articles liés

05.07.2007

Équation à deux inconnues

Synopsis

Un meurtre est commis dans le labo photo d'un lycée. Nicolas Perez, le mari de la sœur de la victime, décide d'infiltrer en secret l'établissement, afin d'enquêter sur le meurtrier. Tandis qu'il découvre le monde de l'Education Nationale, il va bouleverser la vie de Mary Scott, une jeune enseignante qui, pour diverses raisons, n'a toujours pas connu l'amour, à l'âge de 25 ans.

Avis

Annoncé comme un polar, ce roman est d'abord et avant tout une histoire d'amour, et encore, en admettant qu'on puisse appeler ainsi une véritable fixette sur le sexe. L'enquête n'avance pas vraiment, et quand elle le fait c'est par pur hasard et force coïncidences. 
Au tout début, Mary décrit sur plusieurs pages les circonstances de sa vie et de son état présent de virginité, alors que Nicolas, lui, voit son apparition expédiée rapidement en quelques lignes : on ne ressent pas d'émotion dans son investissement personnel par rapport à l'enquête, et il se retrouve professeur remplaçant comme une fleur grâce à sa licence en mathématiques. 
Finalement, les pensées perverses étalées de Mary se révèlent assez ennuyeuses et peu intéressantes ; quant à Nicolas, qui est en couple mais veut quand même Mary dans son lit, il a tout simplement une mentalité qui mérite des baffes. Et à la fin, comme par hasard, il se rend compte de tout et d'un coup il regrette, mais c'est franchement pas crédible...
La construction du roman alterne les narrations respectives du point de vue de Nicolas et Mary. L'idée de revoir sans cesse les situations avec cette différence de focalisation est excellente, malheureusement c'est vraiment barbant de relire sans cesse les mêmes dialogues (qu'on prendra rapidement l'habitude de sauter).

Note finale :
2/10