Dans la même série

T1

T2

T3

T4

T5

T6

T7

T8

T9

T11
Articles liés

12.09.2014

La Maison de la Nuit T10 - Cachée

Synopsis

La vraie nature de Neferet a été révélée au Grand Conseil des Vampyres, donc Zoey et la bande auront peut-être enfin de l'aide pour se défendre eux-mêmes ainsi que leurs bien-aimée école contre un mal qui croît de jour en jour. Et ils en auront besoin, car Neferet ne s'avouera jamais vaincu avant d'avoir tout tenté. Le chaos règne à la Maison de la Nuit...

Avis

Alors que le tome précédent m'avait ennuyée et déçue, c'est avec bonheur que j'ai retrouvé tout mon enthousiasme pour que cette série que je n'imaginais pas avoir un tel potentiel. Les premiers volumes étaient en effet tellement moyens que la hausse de qualité assez incroyable survenue depuis quelques tomes, est une réelle surprise. 

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Cachée est un scénario du genre dense, mais alors très dense (!) puisque tout le livre se déroule en à peine quelques jours. Mais tout est très détaillé et le suspens est d'un genre assez insoutenable, ce qui m'a poussée à dévorer l'ouvrage en quelques jours. L'action commence dans le vif du sujet dès les premières pages, et ensuite je n'ai pas pu le reposer avant de l'avoir fini.

Je trouve que c'était vraiment une idée brillante de quitter le point de vue de Zoey. Comme d'habitude, c'est le personnage le moins intéressant ; elle passe tellement de temps à se lamenter que même Nyx en personne finit par le lui faire remarquer. Mais heureusement les autres protagonistes savent pimenter le récit. En effet, leurs agissements, leurs buts et leurs évolutions font qu'on se demande sans cesse quelle sera la conséquence de ceci ou de cela. 

De plus, je m'étais plainte dans le tome précédent que certains personnages changeaient trop facilement d'optique, eh bien dans ce tome on constate que ce n'était pas si simple finalement. Certes, ils restent sur la voie qu'ils ont choisie, ce qui n'est pas une grande surprise, mais le fait que ça ne se déroule pas "sans accro" est très satisfaisant. J'ai même presque eu de la peine pour Kalona, qui malgré le changement qu'il perçoit chez Nyx, reste résolument rejeté par son frère Erebus. 

Petite déception par contre du côté du traitement réservé à Erin, bien trop superficiel ; mais ce qu'il s'est produit entre ce tome et le précédent, je me demande si l'approfondissement ne nous attend pas dans le volume suivant justement. 

Pour le reste, j'ai vraiment adoré. Tous les personnages évoluent de façon intéressante, parfois sans trop de surprise mais grâce à leurs points de vue, la présentation est telle que tout est rendu attrayant. On notera par ailleurs que les histoires de coeur de Zoey se sont fait moins envahissantes depuis qu'elle s'est casée avec Stark, au point que j'ai même été surprise quand a été faite une allusion à A-ya, car j'avais oubilé cette énième mésaventure amoureuse datant de l'époque où la série faisait dans le too much à ce sujet. 

J'ai apprécié également quelques révélations ou élargissements sur d'autres personnages, comme les parents d'Aphrodite, le futur (?) nouveau petit ami de Damien et bien sûr, le sous-entendu sur le passé de Neferet. Parlons d'ailleurs de Neferet : je la trouve beaucoup plus classe depuis qu'elle a pris un rôle de vraie méchante. Certes, elle se renouvelle assez peu, mais quoique. J'ai bien aimé qu'elle se rende compte qu'elle ne peut prétendre au titre de déesse si personne ne l'adule. 

J'espère qu'elle n'en restera pas là au sujet de son plan chez les humains, car au début j'avais trouvé vraiment machiavélique et plein de suspens, mais ça semble résolu assez facilement par la suite. J'ai donc l'espoir que cela se complexifie par la suite, ce qui bien sûr reste à vérifier. 

En parcourant sur le net les avis sur ce tome, j'ai été très étonnée de constater que la plupart étaient négatifs. Mais la plupart de ces avis prétendent aussi que la série était "géniale" à ses débuts, alors que personnellement, je la trouvais au contraire vraiment moyenne, voire mauvaises dans ses 5-6 premiers tomes. C'est seulement depuis quelques volumes que son niveau s'est vraiment rehaussé, au point que je trouve même l'écriture plus fluide et les dialogues moins artificiels qu'avant. Je suppose que mon avis est minoritaire car il y a logiquement assez peu de lecteurs qui auront continué la série sans avoir aimé les premiers tomes. 

Quoi qu'il en soit, malgré une petite baisse de régime dans le neuvième opus, je trouve cette suite digne d'intérêt et elle est vraiment parvenue à soulever mon enthousiasme. Je continuerai donc à surveiller les nouvelles parutions. 

Note finale :
9/10