Dans la même série

T1

T2

T4

T5

T6

T7

T8

T9

T10

T11
Articles liés

29.05.2011

La Maison de la Nuit T3 - Choisie

Synopsis

La vie sentimentale de Zoey est un véritable casse-tête : elle n'a plus un, mais trois petits amis ! Et ses ennuis ne s'arrêtent pas là. Pendant que des assassins - humains - sèment la mort dans la Maison de la Nuit, Lucie, sa meilleure amie, rate sa transformation en vampire. Elle ressuscite sous la forme d'une morte vivante et erre désormais dans les rues à la recherche de sang frais... Zoey doit impérativement trouver un moyen de la sauver. Mais elle ne sait pas comment s'y prendre. Et demander conseil à ses amis les plus proches risquerait de les mettre en danger. Son seul appui ? Aphrodite, son ennemie jurée...

Avis

La première chose à dire, c'est que par rapport au simplisme et au manichéisme insupportables du premier tome, la série a fait de réels progrès. Certes, les méchants et les gentils sont toujours divisés avec une netteté très claire, cependant ceux qu'on pense n'appartiennent pas toujours au camp qu'on croit. Et c'est agréable d'assister à des rebondissements, des révélations, des retournements de situation. Du moins en fin de tome, car il faut avouer que le reste continue à n'être essentiellement constitué que de problèmes à gérer au quotidien.
Certains sont futiles, comme les « petits amis », d'autres par bonheur se révèlent plus sérieux, comme Neferet.

Il se passe énormément de choses dans ce tome, et même si comme moi vous n'aimez pas vraiment ce genre de lectures, dans l'ensemble on n'a guère le temps de s'ennuyer car sans cesse on saute d'un problème à un autre. Cette somme d'événements répartis sur une période temporelle assez brève se révèle même presque perturbante, car si étourdissante qu'on a à peine le temps de suivre.

Ce qui m'a essentiellement déplu, c'est sans conteste Zoey. Je le dis depuis le début, cette fille m'énerve, et dans ce volume c'est encore pire : elle se montre hypocrite, volage, et se pose à la fois en victime et en commandante. Heureusement elle finira par en payer les pots cassés, ce qui est très appréciable. À noter d'ailleurs que j'ai moyennement cru au comportement de ses « amis » à la fin du tome, car même si Zoey mérite ce qui lui arrive, il n'en reste pas moins qu'ils ne lui laissent absolument aucune chance de s'expliquer, de leur raconter « sa » version, et j'ai trouvé leur changement beaucoup trop radical et uniforme.

À l'inverse, le personnage d'Aphrodite m'est de plus en plus sympathique. C'est l'un des rares personnages à bénéficier d'une certaine complexité de caractère, entre son comportement, ses erreurs passées et ses rapports avec ses parents. Le traitement réservé à Lucie m'a également paru intéressant, et je suis très curieuse de voir comment elle va évoluer par la suite.

Sur la longueur, tome après tome, cette série aura donc finalement réussi à attiser ma curiosité, malgré un premier tome assez décourageant et malgré le fait que le niveau d'ensemble reste moyen, avec pas mal de problèmes « filles » un peu lourdingues, il y a cependant de bonnes idées qui à elles seules méritent quand même l'attention.

Note finale :
7/10