Dans la même série

T1

T2

T3

T4

T5

T6
Articles liés

20.03.2014

Seekers / Kallik's adventure

Synopsis

Kallik et Taqqiq sont deux oursons qui viennent de naître sur la banquise. Leur mère, Nisa, aime leur raconter l'histoire de la Grande Ourse et des chasseurs qui la poursuivent chaque année... Lorsque Nisa s'absente pour chasser, Kallik et Taqqiq sortent en cachette et se font un ami : Muddy. Mais qui est-il ? La vie de Muddy pourrait bien être en danger... et la leur aussi.

Avis

Si les manga d'Erin Hunter s'avèrent de moins en moins indispensables à une réelle compréhension de la série dont ils sont tirés, ils restent cependant très sympathiques et enrichissants pour approfondir des périodes de la vie des personnages qui ont été peu mises en avant dans les romans.

Avec les manga dérivés de La Quête des Ours, l'auteur nous permet de retrouver l'enfance des trois oursons, avant que ne se produise les événements ayant métamorphosé leurs vies à jamais.

En effet, on se souvient que le premier tome des romans est divisé en trois intrigues, les trois héros ne s'étant pas encore rencontrés, et que pour éviter un démarrage trop lent (la série restant de la jeunesse), l'action entre en jeu assez rapidement dans chaque cas. Cela permet de se plonger assez vite dans le livre, mais pas de passer beaucoup de temps avec les personnages dont les oursons sont aussitôt séparés, comme Nisa et Taqqiq dans le cas de Kallik (plus précisément on retrouve Taqqiq plus tard dans les romans, mais les épreuves l'ont changé et le manga nous permet de découvrir comment était Taqqiq lorsqu'il était plus jeune).

On fait donc plus ample connaissance avec Taqqiq et surtout Nisa, ce qui est vraiment sympathique. Par ailleurs, l'enfance des ours est bien restituée et s'avère fidèle à ce qui se produit dans la nature, le tout enrobé de légendes propres au point de vue des ours.

Par ailleurs, le dessin est très joli. Dessiner des animaux n'est pas à la portée de tous les illustrateurs, ceux-ci étant plus souvent tenus de faire des humains, et là les mouvements et différents angles sont tous très bien restitués.

Le niveau d'anglais est vraiment facile, probablement parce que c'est destiné aux enfants, mais quoi qu'il en soit, même avec un anglais très limité, ce n'est pas du tout difficile de comprendre ces livres. Par ailleurs, il n'est même pas nécessaire d'avoir lu ces derniers puisque les faits racontés se déroulent avant le cycle de romans.

Je me réjouis de lire également Toklo's story et Lusa's tale !

Note finale :
7/10