Articles liés

18.07.2013

Les chaînes du dragon

Synopsis

Aux yeux de tous, Stolon est un peu simplet. Personne n’imagine qu’il a joué la comédie toutes ces années pour se préserver de son père, roi cruel et tyrannique. À la mort de ce dernier, Stolon devrait devenir le nouveau Hurogmestre, mais certains en profiteraient bien pour l’écarter du trône. Pour reconquérir son royaume, Stolon va devoir prouver sa valeur et lutter contre les envahisseurs du Vorsag. Des envahisseurs bien déterminés... Car Hurog est loin d’être une terre ordinaire. Les ancêtres de Stolon ont donné leur vie pour défendre ce qui fut le dernier refuge des dragons.

Avis

Un roman efficace qui possède l'univers riche et la fluidité narrative d'un cycle, tout en permettant de ne pas s'embarquer dans une énième série. En effet, ce tome se suffit largement à lui-même, ayant été conçu comme un volume unique, et ce bien qu'il existe une suite, intitulée Le sang du dragon.

J'ai beaucoup aimé l'univers brossé par Patricia Briggs, qui est complet et possède bien sa géographie et son histoire. Malgré la brièveté du format (un seul tome), ces notions sont très présentes et ancrent le récit dans un cadre solide. Quelques créatures naturelles sont présentes, donnant un aspect vraiment fantasy à ce roman, mais sans non plus que tout tourne autour d'elle.

Le personnage principal s'avère quant à lui vraiment intéressant et sympathique à suivre, et nous facilite beaucoup l'immersion dans ce roman. Stolon est un être très intelligent qui depuis des années, joue la comédie en se faisant passer pour un simple d'esprit, afin d'échapper à la malveillance de son père. Un protagoniste donc très atypique et intrigant à suivre, qui ne cesse de réserver des surprises !

Le scénario souffre par contre légèrement du « syndrome du one-shot », en présentant à plusieurs passages un côté un peu rapide où on aurait aimé davantage de développement, en s'attardant plus longtemps sur tel ou tel aspect, ou à tel endroit, avec des tribulations un peu plus nombreuses. Néanmoins, cela rend l'ensemble assez efficace et riche d'action car il n'y a pas plus de temps mort qu'il n'en faut. Chaque page, chaque chapitre réserve des surprises et fait avancer le tout bien plus rapidement que l'on n'en a l'habitude, d'où une impression d'un peu précipité, mais c'est très efficace et l'on se retrouve à dévorer les pages sans s'en apercevoir.

La fin est une vraie conclusion et elle ne concerne par seulement Stolon mais permet de plonger dans le passé même d'Hurog et de l'ancêtre fondateur, Seleg, sur lequel il y a aussi des secrets à lever. On referme le livre avec l'impression d'avoir passé un très bon moment pour une aventure brève mais immersive et très distrayante. Cette auteur est décidément à connaître !

 

Note finale :
7/10