Dans la même série

T1

T2

T3

T4

T5

T7

T8

T9

T10

T11
Articles liés

07.07.2013

La Maison de la Nuit T6 - Tentée

Synopsis

Zoey est de nouveau le sujet des visions d'Aphrodite : elle doit se tenir à l'écart de Kalona, l'ange déchu. Mais elle est aussi la seule à pouvoir l'anéantir. Comment la jeune prêtresse va-t-elle concilier ce combat et sa vie amoureuse agitée ? Car jongler entre trois prétendants est très compliqué. Surtout lorsque l'un d'eux s'avère être un combattant diablement sexy, capable de déchiffrer ses sentiments. Sans oublier la force malfaisante qui hante les tunnels de Tulsa... Zoey saura-t-elle faire face à tous ces bouleversements ?

Avis

Le tome 5 s'était achevé avec une certaine dose d'action. Dans ce sixième volume, on retrouve nos amis en train de se remettre de leurs émotions et de panser leurs blessures. Un peu trop longtemps, en fait.

Disons-le clairement, je crois je ne m'étais jamais autant ennuyée en lisant un tome de cette série. Je ne les trouvais pas très bons, mais je ne m'ennuyais pas. Là si. Il ne se passe rien pendant la majeure partie du livre, toute la première moitié tourne autour des histoires de coeur de Zoey qui sont plus que soûlantes et vraiment too much, surtout présenté de son point de vue. Je n'ai pas aimé du tout que ce soit Erik qui soit présenté comme trop possessif alors que depuis le début de la série, sa copine a flirté avec 5 mecs différents, sa réaction me semble plus que normale...

Ceci dit, il n'y a pas que du mauvais dans ce tome, et l'une de ses meilleures innovations est d'amener, pour la première fois, une variation de point de vue. Le récit n'est plus narré uniquement par Zoey à la première personne. Certains chapitres, écrits à la troisième personne, nous montrent les points de vue de Lucie et quelques autres personnages, et ce qui se passe de leur côté quand Zoey n'est pas là (car plusieurs ont aussi leurs petits secrets). Cela donne une autre dimension à l'histoire et l'enrichit, tout en valorisant davantage les protagonistes en question, et surtout Lucie qui devient presque le deuxième personnage principal.

Après, j'apporterais un bémol à ce constat, à cause de l'intrigue. En effet, les rebondissements ne sont pas géniaux. Tout d'abord, après s'être reposés un moment chez les soeurs, les vampires retournent tranquillement à la Maison de la Nuit ; si c'était pour y revenir avec autant de normalité, alors était-ce vraiment nécessaire de s'en enfuir avec autant de panache ? Ensuite, ce qui se passe entre Lucie et Rephaïm est assez intéressant et donne vraiment envie de savoir ce qu'il va advenir d'eux, mais soyons franc, c'est un classique et le traitement n'a vraiment aucune originalité. Et surtout, seules les bases de leur relation sont posées dans ce volume, pour le vrai développement il faudra attendre le suivant.

Enfin, et il faut avouer que c'est dur d'y revenir après une pause assez longue de cette série, mais l'écriture, ciel ! L'écriture est tellement enfantine/basique/simpliste/moche que c'en est très énervant à lire, voire désagréable. Il n'y a pas de style à un point, c'est aberrant. À force de lire, on finit (je ne suis pas sûre que ce soit une qualité...) par s'y habituer, en plongeant dans l'histoire plutôt que la façon dont elle est écrite, mais c'est assez pénible au début. En plus, mais c'est subjectif, mais pour ma part je trouve les couvertures de moins en moins jolies.

Bref, c'est à mes yeux l'un des moins bons tomes de la série, je n'ai pas pris de plaisir particulier à le lire. Bon, il faut dire que je trouve que la série entière est franchement moyenne. Mais puisque j'ai commencé, je persévère car la conclusion m'intrigue malgré tout !

Note finale :
6/10