Articles liés

14.05.2010

Les âmes vagabondes

Synopsis

La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-elle la sauver ?

Avis

Wow ! J'ai été très impressionnée par ce roman. Comme tout le monde je pense, si j'ai entendu parler des Âmes vagabondes c'est d'abord par le nom de Stephenie Meyer. Et si je connais cette auteur c'est à cause de Twilight. Et paradoxalement c'est vraiment dommage car les Âmes vagabondes mérite totalement de s'affranchir de Twilight tellement c'est meilleur ! Donc pour tous ceux d'entre vous qui ont lu et apprécié Twilight, bon j'ai pas besoin de vous faire la pub de ce roman. Mais pour tous les autres, ceux qui n'ont pas aimé Twilight, ceux qui ont été rebutés par les clichés et le côté mielleux, tous ceux-là, oubliez le fait que l'auteur est la même car vous passeriez à côté d'un excellent roman juste à cause d'un nom, ce qui serait vraiment dommage.

D'emblée, les Âmes vagabondes pose son ton. Avec deux premiers chapitres assez complexes qui révèlent aussitôt à quel point le récit sera original et profond, alambiqué et surtout, mature. Pour tous ces points c'est très différent de Twilight : plus recherché, plus complet, et surtout ô combien plus adulte. La situation des héroïnes, avec leurs deux âmes dans un seul corps, donne lieu à des sentiments inhabituels et poignants : ainsi, j'ai trouvé étrange et tragique de voir Mélanie devenir jalouse de son propre corps, ou Vagabonde incapable de s'affranchir de sentiments qui ne sont même pas les siens à la base. Parallèlement, je dois avouer que cela m'a beaucoup fait réfléchir : à quel point le corps et l'esprit sont-ils liés ? Ou encore, où s'arrête la limite entre l'humain et le non-humain ? À ce sujet j'ai été très intéressée de voir deux points de vue se confronter, à savoir si la différence est purement biologique ou si elle est aussi morale (être "humain", c'est aussi savoir bien se tenir, faire preuve de compassion et toussa toussa). 

Tout au long du récit, j'ai donc été totalement transportée ; d'abord par les évènements, mais aussi par la profondeur, les questionnements en suspens, sans oublier la valse des sentiments - à ce sujet, je tiens réellement à relever que si l'amour est présent dans ce roman, cela reste cependant très différent du rose bonbon de Twilight ! Dernier point que je ferai remarquer à ceux qui n'ont pas encore lu ce roman, là où Twilight était une oeuvre jeunesse, les Âmes vagabondes est par contre classé en littérature adulte ! Ce qui fait une grande différence qui se voit dans le roman.

Je terminerai en conseillant ce livre à tout le monde, et en particulier à ceux qui n'auraient pas aimé Twilight.

Note finale :
10/10