Articles liés

05.01.2012

L'homme qui voulait tuer l'Empereur

Synopsis

En refusant de faire don à l'Empereur de sa concubine, la sublime Shirôzaemon Reiko, le seigneur Ichimonji Daigoro a signé l'arrêt de mort de son clan. Unique survivant de la terrible bataille qui a vu son nom définitivement rayé de la surface de Kyûshû, Daigoro ne soit sa vie qu'à l'intervention d'un démon : le feu primordial, désormais incarné dans celle qui fut son amour. Et maintenant il ne souhaite plus qu'une chose, tuer l'Empereur-Dragon à l'origine de toute cette tragédie. Mais on n'arpente pas impunément la Voie de la Vengeance. Accompagné de son étrange allié et d'un infréquentable bretteur gaijin, Daigoro découvrira dans les entrailles du Mont Fuji le prix de ses funestes desseins.

Avis

Une lecture plutôt sympa, sans doute pas inoubliable mais qui m'aura fait passer un bon moment. J'aime bien les univers violents et scabreux de Thomas Day, même s'ils ne sont pas à mettre entre toutes les mains. La construction du récit est assez intéressante, avec la narration du démon puis un final assez surprenant. L'écriture est nette, incisive, pas forcément très travaillée mais on ne peut plus fluide, et j'ai bien aimé côtoyer les personnages. L'univers chimérico-japonais est plutôt original et exotique, ça change des récits aux univers occidentaux. À part ça je pense pas conserver un souvenir impérissable de cette oeuvre, mais si j'y trouve elle temps elle fera sûrement partie de celles que je voudrai relire.
Note : Bien que l'éditeur le présente comme le tome 2 de la Voie du sabre, en fait ça se déroule juste dans le même monde et à une époque ultérieure, mais sinon les deux romans racontent des histoires complètement différentes. Aussi, pour ma part je le considère plutôt comme un one-shot.

Note finale :
6/10