Dans la même série

T1

T2

T3

T4

T5

T6

T8

T9

T10

T11

T12

T13
Articles liés

22.01.2012

L'assassin royal T7 - Le prophète blanc

Synopsis

Quinze années ont passé. Loin de la cour et le coeur blessé, Fitz s'est réfugié dans une chaumière isolée avec son inséparable Oeil-de-loup pour unique compagnon. Il espère enfin avoir trouvé la paix et rompu avec son terrible passé. Mais c'est compter sans son destin. Car bientôt, des visiteurs inattendus viennent troubler sa retraite avec des motifs déguisés : Umbre, son vieux mentor ; Astérie, la ménestrelle avec laquelle il entretient épisodiquement des relations amoureuses; et le fou, toujours plein d'entrain, sur qui les années semblent n'avoir aucune prise. À mots plus ou moins couverts, tous trois lui soufflent la même chose : on a besoin de lui à Castelcerf, où règne la reine Kettricken, pour retrouver le prince héritier Devoir, qui a disparu dans de mystérieuses conditions. Après un long combat intérieur, Fitz décide de se mettre en route. Mais, pour éviter d'être reconnu, c'est en valet qu'il décide de s'introduire à la cour et de commencer la difficile quête du prince sur lequel se portaient tous les espoirs. Les obstacles ne vont pas tarder à surgir de tous les côtés.

Avis

On m'avait promis que le tome 7 serait très lent, et on avait raison dans le sens où pendant 250 pages environ, il se passe rien, mais RIEN avec un R tellement gros qu'on en oublierait presque l'abondance d'informations qui afflue pourtant bel et bien dans ces pages. Donc grossomodo, on rattrape les 15 années sautées en découvrant comment Fitz a mené sa barque entretemps et entretenu tant bien que mal quelques relations avec de rares personnes, et comment ces relations ont évolué. C'est long, c'est lent, mais c'est une bonne base en tant qu'introduction à la suite de l'histoire. 
Et sinon je dois l'avouer, bien que l'action soit absente de ce tome, j'ai malgré tout pris davantage de plaisir à le lire que la plupart de ceux qui l'ont précédé. Je crois que c'est dû au fait que le personnage principal m'est devenu plus sympathique : premièrement parce qu'il a gagné en maturité, deuxièmement parce qu'il est bien plus libre de ses mouvements et de ses décisions qu'auparavant, et pour finir parce qu'il a arrêté de passer tout son temps à se plaindre - et faut dire que si son aventure avec Molly n'avait pas suffi à le déniaiser, ben il aurait été perdu le pauvre xD. 
Concernant l'écriture, étrangement elle m'a paru très commune. Soignée, mais sans plus. J'avais dû l'idéaliser... Mais bon, ça reste très agréable à lire. J'attends de voir ce que me réservent les volumes suivants, et j'ai bon espoir que ce second cycle puisse rattraper la mauvaise impression que m'avait laissée le premier.

Note finale :
4/10