Articles liés

22.01.2012

Hex Hall T1

Synopsis

Sophia Mercer, lycéenne et sorcière, use des pouvoirs sans discernement. Sur ordre d'un puissant magicien, qui n'est autre que son père, elle est envoyée à Hex Hall établissement ultra sélect pour élèves très spéciaux. Spectres, loups-garous et vampires s'y côtoient. Sophie qui est tout sauf discrète, se fait des tas d'ennemis et quelques amis. Parmi ceux qu'elle juge digne d'intérêt, il y a un séduisant jeune sorcier. Mais l'heure n'est pas à la romance : un prédateur se met à attaquer les élèves. Et, Sophia, fille de l'un des enchanteurs les plus puissants au monde, et directeur de Hex Hall, est une cible idéale...
 

Avis

Énormément de mal à rentrer dans ce livre. C'est ultra-girly, très fifille, centré sur les copines, les profs et les garçons, pffff, faut s'accrocher. En comparaison, la magie et les créatures surnaturelles sont surtout là pour apporter une petite touche de piment dans ce quotidien trop fade, et il faut bien ça sinon ce serait vraiment d'un ennui total. Ceci dit, l'intrigue n'est vraiment pas recherchée, je dirais même : elle est d'un bateau indescriptible. Au menu : une fille qui entre dans une nouvelle école, sa nouvelle et seule amie est sa camarade de chambre un peu exclue, sa rivale une beauté fatale pimbêche dont le petit ami est comme par hasard celui dont tombe amoureuse notre héroïne. Autant dire que c'est le synopsis commun de centaines de livres du genre et que niveau originalité on peut difficilement faire plus fade. L'écriture est adolescente, légère, essaie de donner dans l'humour. Il faut reconnaître son dynamisme, et dès lors que l'histoire prend son essor (après 80 pages environ, les précédentes étant franchement soporifiques), on finit par se prendre au jeu et tenter de découvrir les clés du mystère. D'ailleurs je n'avais pas prévu la fin, qui m'a beaucoup surprise. En refermant le tome 1, je n'ai eu qu'un seul regret, c'est que le rôle d'Archer soit totalement laissé en suspension, sans doute en prévision du tome 2, mais ça laisse quand même un petit goût d'inachevé.

Malgré le manque flagrant d'innovation et de toute forme d'originalité, ce roman sait se montrer efficace dans son ambiance, qui plaira aux amatrices de lectures girly (mais j'insiste, c'est totalement fifille donc à ne pas lire si on y est allergique). 
 
Note finale :
4/10