Dans la même série

T1

T2

T3

T4

T5

T7

T8

T9

T10

T11

T12

T13
Articles liés

22.01.2012

L'assassin royal T6 - La reine solitaire

Synopsis

À la tête d'une déroutante procession - la reine Kettricken, la propre femme de chevalerie et le dernier espoir de voir la lignée des Loinvoyants se perpétuer, la mystérieuse Caudron, Astérie la ménestrelle et le fou -, Fitz poursuit son chemin sur la voie magique. Une quête toujours plus ardue car incessante est la traque menée par Royal, son ennemi juré, et ses meilleurs artiseurs et soldats d'élite, pour les retrouver et les tuer. S'enfonçant avec difficulté dans une contrée oppressante habitée d'étranges présences, ils croisent peu à peu de gigantesques statues, jusqu'à voir bientôt se dresser devant eux une imposante carrière de pierre noire. Mais où se terre Vérité et... est-il seulement encore vivant ?

Avis

Ce sixième tome se place à nouveau dans les "mi-déceptions" ; j'en attendais visiblement trop. 
La première moitié ne se compose que de déplacement, elle est assez lente, longue et ennuyeuse. Dès la deuxième moitié, les personnages s'approfondissent, on apprend davantage sur eux, sur les Anciens, et d'autres parviennent à des moments-clefs de leurs vies, mais malheureusement ces révélations interviennent dans un contexte d'une grande mollesse qui a partiellement tué l'enthousiasme que j'aurais dû ressentir. Le final est trop rapide et facile, il donne une impression de "coup de baguette magique" ; plus que tout, les révélations sur les motivations des pirates rouges m'ont vraiment déçue. A vrai dire, j'espère que le deuxième cycle nous apprendra encore qu'il y avait plus que cela, car en l'occurrence c'est vraiment très simpliste ; l'auteur m'ayant habituée à mieux, je serais vraiment horriblement déçue si ça s'en tenait à ça...
J'espère que la deuxième partie du cycle se révélera meilleure que celle-là, qui sans être mauvaise reste plutôt moyenne, et surtout très inférieure aux Aventuriers de la mer que je n'aurais décidément pas dû lire en premier...

Note finale :
6/10