Dans la même série

T1

T2

T3

T5

T6

T7

T8

T9

T10

T11

T12

T13
Articles liés

22.01.2012

L'assassin royal T4 - Le poison de la vengeance

Synopsis

Royal, l'usurpateur monté sur le trône des Six-Duchés, est persuadé que Fitzchevalerie, son ennemi intime, est mort. Mais celui-ci, caché à l 'écart de la cour avec Burrich, prépare sa vengeance...

Avis

Contrairement à ce que j'espérais, après 30 pages hilarantes avec Fitz en version chien, ce tome 4 marque un énorme ralentissement du récit (déjà que ça allait pas bien vite...). Fitz se retrouve presque entièrement seul, du coup ça devient encore plus difficile de s'attacher à des personnages qui ne sont même plus là, et pendant longtemps il s'engage dans un projet empli de volonté mais plutôt irréfléchi et irréaliste, dont la conclusion était facile à deviner et conduit sur une nouvelle piste assez ordinaire et peu intéressante, en tout cas à laquelle j'ai personnellement de la difficulté à me passionner pour le moment. Pire, il se met à voyager T_T. Si vous me connaissez déjà un peu, vous savez sûrement ce que je pense des descriptions de voyage, sinon vous commencez certainement à vous en douter XD. 
Bref, du voyage dans un sens, du voyage dans l'autre... De la description, de la description... Un personnage qui pense trop, une histoire qui n'avance pas, des révélations totalement inexistantes au point qu'on se demande ce qu'on lit. 
Malgré la fluidité du récit et la force évocatrice de Robin Hobb, j'ai pour ma part un mal incontestable à vraiment m'immerger dans l'assassin royal, et mes chances de me passionner pour ce cycle s'amenuisent de plus en plus... Je continue d'espérer, mais définitivement, à mon goût l'assassin royal n'est pas à la hauteur des aventuriers de la mer !!!
Ne vous y trompez pas, malgré ce que j'en dis, c'est quand même une bonne série, distrayante, fluide et aisée à lire. C'est juste qu'on m'en avait fait tellement de promesses merveilleuses que forcément, je ne peux qu'en être un peu dépitée. Par rapport aux aventuriers de la mer, contrairement à ce qu'on m'avait fait croire, l'assassin royal me paraît plus uniforme, plus mou, plus lent, moins varié, moins dense et avec des personnages plus fades. Peut-être ai-je trop aimé cet autre cycle pour pouvoir apprécier celui-là à sa juste valeur, malgré mes espérances...

Note finale :
4/10