Dans la même série

T2
Articles liés

17.09.2011

Jennifer Strange T1 - Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons

Synopsis

Jennifer Strange, 15 ans, est une enfant trouvée élevée par les Soeurs du culte du Homard. Depuis quelques années, elle gère l'agence des Arts Mystiques de Kazam : en plus de demander les autorisations nécessaires aux sorts via les formulaires appropriés, elle s'occupe de proposer les services d'une bande de magiciens dont les pouvoirs sont de plus en plus faibles, afin qu'ils puissent subsister. Depuis quelques temps cependant, la magie semble gagner en puissance : cela aurait-il un rapport avec les visions qui prédisent la mort du dernier dragon ?

Avis

Un énorme, énorme coup de cœur ! J'ai totalement adoré ce livre, dont les qualités sont très équilibrées entre l'originalité de l'univers, l'humour et le dynamisme de l'écriture et la critique cinglante de notre société mercantile. Les deux premiers points me sont apparus presque immédiatement en commençant à lire tandis que le troisième m'est apparu au fur et à mesure mais m'a de plus en plus horrifiée.

J'ai été très surprise par l'univers proposé. Il s'agit bien de véritable fantasy, et non de fantastique, car les dragons ont toujours existé, de même que la magie et qu'ils font partie de l'Histoire tout en étant toujours d'actualité. En même temps, ce monde ressemble énormément au nôtre, avec les voitures, le téléphone, les publicitaires, les immobiliers, etc. De plus, il y a parfois des  références à des noms ou pays existants, comme Darwin ou la Chine. C'est donc un mixage parfaitement cohérent et assumé, donnant un résultat d'une rare originalité, où l'on s'y reconnaît sans y être tout à fait. Il y a aussi une vraie recherche dans l'organisation et la construction de cette société, notamment en matière de pratiques magiques (lesquelles, et cela m'a fait rire, sont codifiées avec tout un tas de paperasses).

L'humour constitue sans conteste l'un des principaux points forts de ce roman. On y trouve nombre de réparties humoristiques, ainsi que des clins d'œil à notre monde, mais aussi et  surtout un ton totalement décalé, et ce de manière constante tout au long de la narration. Je vous mets ci-dessous un extrait qui vous permettra d'avoir une appréciation du genre de texte, car il faut vraiment le lire pour comprendre. En tout cas, cette qualité est présente à ce niveau-là sans interruption, ce qui donne un texte très riche et dynamique.

Mais comme je l'ai dit, ce qui m'a en fin de compte le plus frappée, c'est à quel point ce livre se révèle au final une critique cinglante de notre société mercantile et consumériste. C'est incroyable à quelles extrémités nous pouvons en venir pour de l'argent, pour des terres ou pour des informations médiatiques, et les comportements grossiers que cela peut engendrer ; c'est d'autant plus choquant que c'est vrai, le reflet de notre propre société étant si exact qu'on ne doute pas une seconde que les événements se dérouleraient ainsi si cette histoire devait réellement arriver.

Talentueux sur le fond comme sur le forme, ce livre est donc une vraie merveille, et il m'a donné une réelle envie de découvrir les livres pour adultes qu'a écrit l'auteur, dont j'avais entendu parler jusqu'à présent sans avoir eu l'opportunité de le lire, un pas que je suis très satisfaite d'avoir franchi.

Je n'aurai qu'un regret pour ma part, c'est que c'est un one-shot. J'aurais voulu davantage d'approfondissement notamment pour les personnages, car en l'occurrence je m'y suis énormément attachée et j'aurais voulu les côtoyer plus longtemps, en savoir davantage sur eux. L'intrigue, sa construction et son rythme conviennent pourtant parfaitement au format, avec notamment une fin travaillée et surprenante qui lève des voiles inattendus tout en résolvant superbement la situation. Mais c'est quand même dur d'avoir du one-shot quand on est habitué à du développement...

Ce livre mérite d'être connu ; quand on voit le titre, la couverture et le résumé, on peut s'attendre à ce que ce soit juste du fantastique avec une fille comme on en voit trop de chez trop, mais promis, il est bien plus profond que ça... ! C'est de la vraie fantasy avec un univers travaillé, une intrigue complète, des personnages attachants, un texte drôle et un fond dénonciateur qui mérite réflexion ! 

Extrait

- Je suis Tueuse de dragons, ai-je répondu, pas agent immobilier. Ça ne va pas me faire beaucoup aimer du roi, cela dit.
- Ça, c'est sûr. Mais vous devez faire ce que vous estimez être juste. Une tasse de thé vous ferait plaisir ?
J'ai hoché la tête avec reconnaissance.
- J'ai eu un autre appel de Fizzi-Pop.
- Ah oui ?
- Ils ont haussé leur offre à cinquante mille pour votre participation.
- Et Choca-Flocs ?
- Ils ne sont allés qu'à quarante. UstUt voudrait discuter encore des droits de merchandising, Super & Pas cher veut lancer une gamme de vêtements sport Jennifer Strange, et BoJoujou veut une licence pour commercialiser une maquette de la dracomobile. Les bookmakers ne prennent aucun pari sur vous gagnante mais ils proposent le dragon à trois cents contre un et un match nul à cinq cents contre un.
- C'est tout ?
Gordon a souri tout en achevant de remplir la bouilloire en la branchant.
- Non. TéléMollusque veut réaliser un documentaire sur vous, et le département nature de l'OTRD aimerait que vous emportiez une caméra en Dragonie. Je me suis entretenu avec trois producteurs désireux d'acheter les droits exclusifs de votre histoire, dont un selon lequel Sandy O'Choute est très intéressée par l'idée de jouer votre rôle dans le film.
- Ben voyons.

Note finale :
10/10