Dans la même série

T2

T3

T4

T5
Articles liés

22.01.2012

FullMetal Alchemist T6 - Un nouveau départ

Synopsis

Winry, amie d'enfance des frères Elric et mécanicienne de son état, s'est installée à Rush Valley où elle coule des jours heureux tout en poursuivant son apprentissage. Ses convictions sont toutefois remises en question quand sa route croise celle de Darish, un petit garçon de douze ans muré dans son mal-être depuis la perte de sa jambe, deux ans plus tôt. Cependant, la jeune fille va vite découvrir qu'à vouloir trop bien faire, on tombe facilement dans l'excès inverse...
À la fin de l'ouvrage, se trouve une petite nouvelle humoristique intitulée Alphonse se défonce ! Prenant place juste après le retour d'Edward des mines de Xerxès, elle relate les efforts de celui-ci pour attirer l'attention de Scar, où il rend alors maints services à la population d'Amestris. Alphonse y voit un moyen d'améliorer la mauvaise réputation de son frère, dont les brillants exploits sont entachés par son caractère impulsif...

Avis

Enfin une mise en valeur digne de ce nom pour Winry, qui est l'héroïne de ce sixième roman dérivé ! Place donc au monde du travail, au quotidien des fabricants d'automails, mais aussi aux doutes, échecs et succès qui parsèment leur métier ! 
Winry reste fidèle à elle-même, une fille gentille mais courageuse et pleine de bonne volonté, qui pense avec nostalgie à ses meilleurs amis les frères Elric. On la retrouve dans ce roman avec un plaisir certain, et les péripéties de Darish servent une aventure plaisante sans être révolutionnaire, mais qui développe indubitablement la vie d'Amestris et les difficultés que ses habitants doivent affronter (les crapules, les clients récalcitrants, etc.)
Les fans de FullMetal Alchemist seront probablement satisfaits de cette nouvelle aventure manuscrite, bien qu'elle n'innove rien en dehors d'un changement de personnage principal. 
La traditionnelle nouvelle en fin de volume est cette fois consacrée aux frères – il leur fallait quand même bien une petite place. Le point de vue principal est celui d'Alphonse, ce qui constitue somme toute un agréable changement ; qui plus est, l'histoire s'insère à une période du manga que tout lecteur sera capable de reconnaître. Seul petit bémol : l'état de santé de Jean Havoc risque de constituer pour ceux ayant du retard sur la parution française un gigantesque spoiler, veillez donc à l'éviter si vous n'avez pas lu tous les tomes du manga ! 
Au niveau de l'écriture, Makoto Inoue semble avoir trouvé son style et s'être enfin stabilisé. Rien que de très scolaire finalement, mais pas trop désagréable pour qui n'en demande pas trop, l'essentiel étant après tout d'y retrouver l'ambiance de la série. On regrettera seulement les coquilles de l'éditeur (fautes de frappes et autres), particulièrement nombreuses.

Note finale :
7/10