Dans la même série

T0

T1

T3

T4

T5

T6

T7

T8

T9

T10
Articles liés

22.01.2012

CHERUB T2 - Trafic

Synopsis

Après quelques déboires à CHERUB dus à son inconséquence et à sa flemme, James est désigné avec trois autres enfants (Kerry, Kyle et Nicole) pour une mission d'importance. Prenant avec deux adultes et un bébé l'identité de la famille Beckett nouvellement arrivée à Thornton, il est chargé d'approcher la progéniture de Keith Moore, la tête d'une gigantesque organisation de drogue employant des mineurs, afin de réunir des preuves contre ce dernier et éventuellement démanteler le trafic. 
Sitôt arrivé, James se glisse dans la peau du délinquant qu'il doit incarner pour approcher le jeune Junior ; c'est le début d'un séjour de longue durée où les fausses amours et les vraies amitiés n'ont de cesse de s'entrecroiser...

Avis

Robert Muchamore nous offre là un tome nettement meilleur que le premier. L'improbable entraînement de cent jours en moins, l'univers de CHERUB prend une dimension autrement plus crédible et engage le lecteur dans un redoutable chassé-croisé où tous les protagonistes prennent leur rôle très au sérieux. S'ils jouent la comédie des sentiments avec autrui, la vérité se mêle à l'illusion quand il s'agit des liens qui les unissent. James, intéressé par Nicole, ne peut empêcher son attirance première pour Kerry de croître de jour en jour ; mais à l'extérieur, il doit jouer le rôle du petit ami d'April tandis que Kerry côtoie Denish ; quant à Nicole, elle est tentée de se laisser aller aux dérives que ne peut se permettre un agent secret. Situations difficiles s'il en est, mais qui derrière les premiers échecs pourraient bien porter leurs fruits...
Mais la crédibilité a un prix, et en l'occurrence elle pose un problème éthique assez dérangeant, au niveau de l'existence de l'organisation secrète CHERUB et des adultes mis dans le secret qui y réagissent de façon très positive en se remettant rapidement de la surprise et éprouvent peu de peine à considérer les gamins comme leurs collègues égaux dans le boulot. De plus, il y a quand même deux-trois passages discutables, notamment celui où deux de nos jeunes protagonistes menacent un homme avec des armes à feu avant de s'enfuir en voiture, sans paraître le moins du monde suspects aux yeux de l'ennemi. Enfin, et surtout, certains contextes, certaines mentalités, certaines allusions, certains comportements devraient se situer bien au-dessus de la tranche d'âge de douze ans. Nos jeunes héros certes sont agents et formés, mais qu'en est-il de leurs amis du même âge qui non contents de dealer, s'adonnent librement à la consommation de fumées illicites et aux beuveries ?... 
Heureusement cet aspect un peu malsain se fait facilement oublier par la légèreté, les joies et les déceptions vécues par des protagonistes devenus familiers et attachants. Le côté quotidien du roman enchante, son côté policier attire l'attention. 
Le style de Robert Muchamore est correct, sans défaut mais sans qualité particulière non plus. Cependant on peut noter sa rigueur et sa précision dans les informations données, notamment au sujet des crochetages, des vols ou du marché de la coke, qui contribuent beaucoup à la dimension réaliste du roman. 
Bref, sans constituer un chef d'œuvre et encore moins un parangon d'originalité, ce tome relève le niveau et constitue pour l'heure une belle promesse.

Note finale :
9/10