Articles liés

22.01.2012

Le joueur d'échecs

Synopsis

L'action du joueur d'échecs prend place sur un bateau. C'est là que le narrateur a l'occasion de rencontrer le champion mondial Czentovic, un homme particulièrement suffisant. Par la ruse, et aidé d'un compagnon têtu n'aimant pas la défaite, il parvient à obtenir une partie simultanée de tous les joueurs contre lui. Au cours du match intervient un joueur mystérieux, fascinant... Qui est-il ? Eberlués par ses prouesses, les spectateurs lui demandent de jouer une autre partie contre le champion, mais seul...

Avis

Intrigue simple en apparence pour un roman qui ne l'est pas. Stefan Zweig se penche sur les destinées uniques de deux hommes bien différents l'un de l'autre : le premier est Czentovic, à l'origine un petit garçon simple d'esprit qui finit par se distinguer en tant que champion d'échecs, et le second est monsieur B. à qui les échecs permirent de supporter les tortues nazies, mais non sans l'entraîner dans une dangereuse schizophrénie. Après avoir découvert avec fascination leurs deux histoires, le lecteur assiste avec la même fébrilité que le narrateur au match opposant ces deux monstres, l'invaincu et le fou, un match que l'auteur a majestueusement et savamment orchestré, tout en rendant aux échecs un hommage à la hauteur de leur prestance. 
Il n'y a pas grand-chose à dire sur Stefan Zweig, sinon qu'il tend à insister sur ses sujets mais cela entretient le suspens et les met en valeur. Les deux personnages mis en scène sont des cas sociaux, mais pour cette raison même sont loin d'être dénués d'intérêt puisqu'on aborde le sujet délicat de la folie humaine, d'une façon assez surréaliste cependant, il faut l'avouer. 
C'est un livre très sympa à lire, et vu sa longueur on y passe peu de temps, on peut le regretter mais dans tous les cas, il n'y a pas de vraie raison de s'en priver si on le rencontre !

Note finale :
8/10