Articles liés

22.01.2012

Ciel bleu trop bleu

Synopsis

À la fois poète et romancier, Nicolas Ancion a remporté deux fois le Prix International des Jeunes Auteurs, avant de publier son premier roman, Ciel bleu trop bleu, en 1995. Depuis, l'auteur a parcouru bien du chemin et développé une carrière pour le moins brillante.

Avis

Ciel bleu trop bleu est un roman déconcertant, qui se rattache davantage à la poésie et se répète comme une chanson. N'y cherchez pas de scénario, vous n'en trouverez point ; de même, ne cherchez ni logique, ni sens, car vous n'en trouverez pas non plus. Chez Nicolas Ancion, le haut peut être le bas, la gauche la droite, et tous les repères habituels volent en éclats. 
Il est difficile de définir ce qui rend exactement ce roman si attrayant ; il y a cette originalité qui prend au dépourvu et fait froid dans le dos, cette noirceur qui imprègne le bonheur du quotidien. À lire si vous aimez les beaux textes qui surprennent, par amour des mots.

Note finale :
10/10