Dans la même série

T4
Articles liés

13.01.2016

Henderson's Boys T5 - Le prisonnier

Synopsis

Printemps 1942.
Depuis huit mois, Marc Kilgour, l'un des meilleurs agents de Charles Henderson, est retenu dans un camp de prisonniers en Allemagne.
Affamé, maltraité par les gardes et les détenus, il n'a plus rien à perdre.
Prêt à tenter l'impossible pour rejoindre l'Angleterre et retrouver ses camarades de CHERUB, il échafaude un audacieux projet d'évasion.
Au bout de cette cavale en territoire ennemi, trouvera-t-il la mort... ou la liberté ?

Avis

Après plusieurs années d’interruption car je m’étais lassée de cet auteur, j’ai eu besoin d’une lecture à la fois facile et prenante. Or, ces romans répondent tout à fait à cette définition, c’est pourquoi j’ai décidé de reprendre cette série.

Je ne l’ai pas du tout regretté, ce roman a parfaitement répondu à mes attentes ! Et à quel niveau ! Cet opus se révèle assez différent des tomes précédents car il est centré, comme le premier volume, uniquement sur l’aventure de Marc Kilgour et non sur une mission de CHERUB.

En effet, Marc a été fait prisonnier lors d’une précédente mission et tout au long du livre, on va suivre ses tentatives de survie et d’évasion, ses plans, les coups du sort et les solutions de dernière minute… La lecture se révèle haletante de bout en bout, avec beaucoup d’action, de surprises, de rebondissements et de retournements de situation.

Les autres personnages sont absents de ce roman, ce qui peut créer un vide ; mais la tournure du récit en vaut vraiment la peine et finalement ils ne m’ont pas trop manqué, car l’histoire est vraiment pleine de suspens : les pages se dévorent toutes seules. La situation de Marc change plusieurs fois, et tout ne se déroule pas toujours comme prévu, bien au contraire. Cela rend le scénario imprévisible. J’ai particulièrement apprécié de revoir des protagonistes du tout début de l’histoire, et d’assister à l’évolution de leurs relations avec Marc.

Le reste du roman, comme les autres de la série, montre une certaine simplicité : les personnages secondaires ne sont guère développés, le cadre historique est juste assez expliqué pour permettre de suivre le récit, et l’écriture n’est guère travaillée mais très incisive et efficace. C’est précisément cet allègement dans les autres aspects du roman qui permet au scénario de faire preuve d’une telle efficacité.

Bref, j’ai vraiment profité de cette lecture qui répondait complètement à mes besoins actuels. Me voilà maintenant à nouveau très tentée à continuer à nouveau la série !

Note finale :
8/10