Dans la même série

T0

T1

T2

T4

T5

T6
Articles liés

27.10.2014

La Quête des Ours T3 - le Géant de Feu

Synopsis

Les oursons, guidés par Ujurak, continuent leur route. Mais des tensions secouent le petit groupe. Après la révélation par un ours polaire du chemin qui les mènera aux terres des Glaces Eternelles,Taqqiq décide de quitter le groupe malgré la tristesse de sa soeur. Suivant les indications qu'ils ont reçu, les quatre compagnons progressent jusqu'à la Montagne-qui-fume où Lusa est gravement blessée par un véhicule humain. Dans le coma, elle voit les siens en rêve, qui lui révèlent qu'elle a une mission : Lusa doit sauver le monde sauvage ! Les quatre compagnons parviendront-ils, malgré les obstacles, à atteindre la terre des Glaces Eternelles ?

Avis

Le voyage des oursons se poursuit à travers les montagnes. Leur objectif prend de plus en plus forme et ils traversent une zone déroutante et et très dangereuses, affrontant au passage de multiples dangers.

Comme le précédent, et comme tout le cycle sans doute, ce tome se résume à de la description de voyage, ce dont j'ai horreur en temps normal et ce qui m'avait beaucoup ennuyée dans le volume 2. Celui-là cependant, s'en sort assez bien pour éviter la facilité de "juste" décrire des  paysages et des obstacles, évitant ainsi de donner l'impression de remplissage et d'histoire qui n'avance pas.

En premier lieu, le coup de l'ours rencontré par hasard qui leur indique le chemin est classique, mais efficace. Cela permet de doter le voyage d'un objectif : les héros cherchent leur chemin au lieu de se contenter de suivre leur guide. Cela dote l'œuvre d'un objectif un peu plus précis.

Une révélation est d'ailleurs esquissée au sujet du but réel de cette quête, ce qui approfondit l'ensemble et suffit à rendre le tout plus passionnant. La relation entre les protagonistes évolue, et un début de romance semble s'instaurer entre Toklo et Lusa. Enfin, les aventures et accidents qui jalonnent leur route sont très variés et surtout s'enchaînent à un rythme soutenu.

C'est donc un opus haut en couleur et dans lequel on ne s'ennuie pas. Néanmoins, je pense que je ne pourrai jamais accrocher à cette série autant qu'à la Guerre des Clans, d'une part parce que même si c'est plutôt bien rendu dans ce tome,  il s'agit quand même de description de voyage ; d'autre part parce que le faible nombre de personnages limite énormément les interactions possibles. Et sans les caractéristiques qui font les immenses qualités de la Guerre des Clans, l'écriture archi-enfantine ressort beaucoup plus et devient énervante.

Par ailleurs, j'ai été très déçue du traitement réservé à Taqqiq. Même si c'est le résultat logique de l'orientation du récit et de l'évolution des deux protagonistes concernés, je n'ai pas pu m'empêcher de ressentir cela comme un échec, une aventure non résolue et conclue rapidement, ce qui m'a frustrée.

Dans l'ensemble ce tome se montre cependant très sympathique et intéressant.  

Note finale :
7/10