Articles liés

06.09.2012

Ping

Synopsis

Deux fables psychologiques sur le changement : un message d'espoir ! Dans ces deux fables Ping, la grenouille représente tous ceux qui ont essuyé un revers ou un échec et qui se retrouvent devant la nécessité de prendre un risque, ou qui font face au changement et à ses défis. Elle rencontre lors de ses aventures Le hibou ou le Crapaud, qui deviennent ses mentors et l'encouragent et la guident. Deux histoires, deux leçons de vie pour tous ceux qui choisissent de quitter un univers familier pour se lancer à l'assaut d'un monde inconnu, et qui les aideront à trouver leur propre chemin de vérité.

Avis

Ce livre est en fait composé de deux récits initialement parus successivement : Une grenouille à la recherche d'un nouvel étang et sa suite, Une grenouille en route vers l'océan

Ping est fidèle à la tradition des livres initiatives, qui sous l'apparence d'une fable vont chercher à enseigner des principes de vie de façon à élever sa spiritualité ou atteindre le bonheur en considérant l'existence d'une manière différente. 

Les principes narrés dans Ping ne diffèrent pas vraiment de ce que l'on peut trouver dans d'autres livres du genre ; cependant, là où certains parviennent à trouver des métaphores vraiment judicieuses et à insérer talentueusement leurs leçons au sein d'un récit bien construit (La vie est plus que du miel, de John Penberthy, que j'ai lu récemment, était franchement pas mal à ce niveau-là), Ping ne se révèle pas totalement convainquant. 

Ceci tient principalement à la structure du premier récit (Une grenouille à la recherche d'un nouvel étang) ; certes, on est bien dans une espèce de conte, mais ce n'est pas une raison pour que l'histoire elle-même soit complètement improbable, surtout si l'on est censé s'y immerger suffisamment pour en apprendre quelque chose. Ainsi, qu'une grenouille parte à la recherche d'un nouvel étang, soit. Mais qu'un hibou la prenne sous son aile, c'est quand même bizarre, surtout quand, la voyant perdue dans l'obscurité et ne la connaissant pas encore, il se met immédiatement à lui déclamer que le monde est en soit et qu'il faut s'ouvrir intérieurement pour pouvoir y voir plus clair, etc. Même s'il s'agissait de personnes, ce ne serait pas très réaliste comme façon d'entamer un dialogue. 

J'ai d'ailleurs été perturbée par la façon dont les leçons morales ou internes sont enseignées par des exemples absolument concrets tel que celui que je viens de citer. Cela manque de subtilité et même avec un esprit peu cartésien, il est difficile de tracer une frontière entre la matière et le spirituel... 

Enfin, la première histoire (toujours Une grenouille à la recherche d'un nouvel étang) est trop courte pour son contenu et il est difficile de croire que Ping ait atteint un tel niveau de sagesse en si peu de temps. 

La deuxième histoire, où l'on retrouve Ping dans le rôle du maître, se révèle meilleure. Même si l'auteur présente toujours ses leçons morales par des exemples trop concrets, elles sont mieux dispensées ; et qu'une grenouille enseigne à des grenouilles, cela paraît plus cohérent et également. 

Le livre tout entier est émaillé d'illustrations de grenouilles qui n'ont pas grand intérêt. Il s'agit de photos en gris sur fond blanc, sans personnalité, et accompagnées d'une citation d'une texte qui semble prise au hasard (à savoir qu'elle est en principe sage ou marquante, mais le dessin qui lui est accolé ne l'illustre en aucune façon). 

Concernant le texte, Ping est écrit d'une assez jolie façon, un peu simplette et manquant de la poésie qui devrait servir un texte initiatique, mais ça pourrait indéniablement être pire. La lecture est aisée et pour bien des lecteurs, ce sera sans doute largement suffisant. 

Note finale :
6/10