Articles liés

12.02.2012

Le prophète

Synopsis

Véritable hymne à la vie et à l'épanouissement de soi, Le Prophète est à la fois imprégné d'un mysticisme oriental et d'une culture occidentale. Cet ouvrage par le biais d'images évocatrices et fortes, vulgarise quelques leçons de vie quotidiennes.

Avis

Classique parmi les oeuvres initiatiques, Le prophète fait partie de ces nombreux livres qui se veulent métaphores de sagesse, pour apprendre à mieux profiter de la vie et changer son regard pour voir à quel point le monde qui nous entoure est beau, et qu'il faut considérer ceci comme cela pour mieux profiter de ceci puisqu'il ne faut pas oublier que, etc. Personnellement, j'ai toujours de la peine à me plonger dans des philosophies qui ne sont pas la mienne. J'ai adoré Jonathan Livingston le Goéland (Richard Bach), ainsi que Le petit prince (Saint-Exupéry), mais je n'avais pas pu me reconnaître en L'alchimiste (Paulo Coehlo), qui était par ailleurs l'un des livres les plus mal écrits que j'aie jamais lus. Concernant Le prophète, très franchement la philosophie n'a pas réussi à me parler, je trouve ça trop moralisateur, et je suis pas d'accord avec tout, donc difficile d'adhérer. 
Du coup je l'ai plutôt lu comme un poème, et à ce niveau-là, je dois dire : chapeau. L'écriture est vraiment superbe, c'est un vrai exercice de style. Les chapitres sont assez bien divisés par thème, ce qui est propice à des éditions illustrées (il y a pas mal d'éditions différentes et certaines sont superbes). Chaque discours est porté par des phrases dont la rhétorique pousse à réfléchir, même si on ne pense pas pareil. Rien que pour le côté littéraire j'ai assez bien aimé cette lecture. 

Note finale :
6/10